Chroniques de l'anti-monde    

l'envers du décor    

                    

PORTAIL 

Gérard Cambri

 ACCUEIL

SOCIETE

11 / 9

N.O.M.

SCIENCE

ENERGIE

  CHEMTRAILS

 VOS NEWS

LIENS

   CONTACT

 

MENACE DE NOTRE LIBERTé D'EXPRESSION

(texte complet)

Le Premier Ministre Edouard Philippe menace les Français "coupables" de refuser l'immigration massive. Il prétend qu'il s'agit d'un délit et que tout délit doit être puni !

Pour justifier ses propos, il compare le "racisme" des Français à l'antisémitisme dont ces derniers auraient fait preuve durant la seconde guerre mondiale.

Mais les Français ne sont pas de "méchants racistes". Ils s'opposent simplement en grand nombre au déferlement islamique dans leur pays, ordonné par le gouvernement de Bruxelles sur l'initiative du Nouvel Ordre Mondial. Ils ne sont pas d'accord sur le "Remplacement Ethnique" que les Rotschild, Rokefeler, Morgan et consorts - grands gourous du N.O.M. - veulent imposer de force.

Cette prise de position venant d'un premier ministre correspond à l'interdiction de l'autonomie de la pensée et à la liberté d'expression à laquelle tout citoyen a droit tant qu'il ne s'agit pas d'une insulte ou de propos incitant à la haine ou encore au pousse au crime !

La menace proférée par Edouard Philippe montre bien la volonté de nous museler, de nous interdire de nous exprimer librement afin de reléguer les Français au rang de légumes élevés au glyphosate et à l'ammonitrate !

A quand les arrestations pour propos prétendument coupables, les lettres de cachet et les emprisonnement pour délit - voir crime - contre une décision purement despotique ne reposant sur aucune règle de droit ?

Sommes-nous des délinquants par le simple fait de faire valoir notre opinion, de nous exprimer librement tel que le prévoit la constitution française et la déclaration des droits de l'homme ?

Il est grand temps de réagir, de refuser qu'on nous impose  une volonté qui n'est pas la nôtre et de surcroît  sans le moindre fondement et, enfin, de reprendre notre destin en main.

Il est aussi ardemment souhaitable que le règne de Monsieur MACRON et de son clan prenne fin au plus vite et que nous retrouvions notre dignité de libres citoyens.

Pour cela, selon les propres paroles de l'actuel président de la France, il nous faudra sans aucun doute "Aller le chercher".

Gérard Cambri - 23 septembre 2018

Lire la déclaration d'Edouard Philippe sur Médiapart